Empreintes du soleil couchant

Seule en scène en cours de création.

36573968_992964650862201_3615908433649205248_n« Quand j’ai eu l’occasion de partir à l’aventure je n’ai pas hésité. Je suis partie en courant mes chaussures à la main à cause des ampoules (…) J’avais tant envie de fouler le monde avec mon rire et mes rêves.
(…) Je saute sur le pont. Il est humide, je glisse. Je rigole, tant pis pour les genoux écorchés, l’appel du large est plus fort…  Ok, ça ne s’est pas tout à fait passé comme ça, même pas du tout. Mais moi je ne suis pas faite pour être enfermée entre quatre murs. Je suis née avec la tempête et les vagues dans le coeur…»

Empreintes du soleil couchant est un seule en scène poético-philosophique sur la vie et l’aventure au féminin inspiré de la forme du conte.
Forme plurielle entremêlant : texte, danse, chant…

Une femme seule sur une île déserte.
On ne sait pas trop comment elle est arrivée là, elle non plus d’ailleurs.
Elle se livre au spectateur avec tendresse et joie de vivre.

Elle nous parle de la vie en général et de sa vie en tant que femme qui, inspirée par les récits d’aventure, a décidé d’explorer le monde. Echouée sur cette île, peut-être a-t-elle entrepris le voyage de trop (ou pas)…

Ecriture et jeu : Gaëlle Mignot

Note d’intention : Ici

Résidence de création passée :
Du 23 juin au 6 juillet 2018 : Espace Artaud, Croix Rousse